• German
  • English
  • French

Offre du mois

Interview avec Borja Alberto Pérez

Directeur suppléant, spécialité Food & Beverage \ né en 1991 à Bilbao, Pays Basque \ installé depuis 2015 en Haute Forêt-Noire

Monsieur Pérez, qu'est-ce qui vous a incité à venir vous installer en Haute Forêt-Noire ?

En 2013, j’ai terminé ma formation de cuisinier à Bilbao, avant d’étudier la direction d’établissements hôteliers et l’hôtellerie. En 2015, j’ai obtenu un Master en gestion hôtelière à Madrid, puis débuté immédiatement mon premier emploi dans les îles Canaries.

J’ai toujours voulu partir ailleurs, voir d’autres paysages, découvrir d’autres mentalités, vivre quelques « aventures » et explorer l’inconnu. J’ai donc spontanément fait le choix de la Haute Forêt-Noire, car j’aime les montagnes et l’hiver. J’y suis toujours. Et depuis 2016, j’occupe le poste de directeur suppléant du Boutique-Hotel Alemannenhof.


Qu’est-ce qui fait le charme de l’Alemannenhof ?

Avant tout, son emplacement sur le lac Titisee, bien sûr. Ce site est très vivant et attire beaucoup de monde tout en restant un havre de paix. Peut-être est-ce dû à l’histoire de la maison : l’hôtel entier s’inspire de l’ancienne architecture de la région, en y apportant toutefois une touche de modernité. Ce mélange de tradition, de confort et de modernité me plaît beaucoup.

J’apprécie également notre équipe, nous sommes une grande famille et les clients le ressentent, eux aussi.


Pour vous, qu’est-ce qu’un bon hôte ?

Il faut observer le client et comprendre ce dont il a besoin ou envie. Il est donc très important d’entretenir une relation individuelle et personnelle avec le client et de soigner la communication, mais aussi d’avoir un peu d’intuition et, bien sûr, d’être prêt à répondre aux souhaits du client.


En tant que professionnel, à quoi faites-vous attention lorsque vous séjournez dans un hôtel ?

J’aime les lieux particuliers et les maisons à l’architecture originale. Naturellement, la propreté est essentielle, ainsi que la bonne organisation de l’hôtel, car le client est capable de percevoir quand le travail du personnel se déroule sans accroc.


Pouvez-vous nous conseiller votre chambre préférée du Boutique-Hotel Alemannenhof ?

La chambre 215, avec un balcon donnant sur le lac. Elle est spacieuse et offre une vue imprenable sur le Titisee.


Avez-vous le souvenir d’une rencontre inoubliable avec un client ?

Certains de nos clients reviennent régulièrement, ce qui finit par créer un lien personnel, tout aussi appréciable pour les clients que pour nous dans le cadre de notre travail. Je me souviens notamment d’un client qui savait très bien raconter des histoires. Grâce à son talent de conteur, il nous captivaitet nous amusait. À chaque fois qu’il venait, j’étais impatient de l’écouter raconter de nouvelles aventures. Nous avons beaucoup ri.


Pendant votre temps libre, où aimez-vous vous détendre en Haute Forêt-Noire ?

Dans cette région, le plus beau, c’est qu’il y a toujours quelque chose à faire, quelle que soit la saison. J’aime bien aller manger à Raimartihof. Le lac Feldsee est tout près, c’est un lieu magnifique pour se détendre. En hiver, je fais du ski sur le mont Feldberg.